les dangers de l’épilation à lumière pulsée

Quels sont les dangers de l’épilation à lumière pulsée ?

Pour éliminer les poils disgracieux, le marché actuel abonde en matériels de plus en plus performants. L’épilation à lumière pulsée fait partie des méthodes innovantes, modernes et efficaces, qui viennent de sortir récemment. Elle consiste à enlever la pilosité dans différentes zones du corps par effet thermique. L’appareil produit de la chaleur pour détruire les poils et les bulbes pileux. Il a l’avantage d’être indolore mais n’est pas sans risque.

Comment se déroule l’épilation à lumière pulsée ?

L’épilation à la lumière pulsée est un processus permettant d’enlever les poils indésirables en émettant de la lumière sur la zone à traiter, grâce à un appareil à effet thermique dénommé IPL (intense pulsed light). Le faisceau lumineux se transforme en chaleur pour créer des micro-brûlures au niveau des racines et des bulbes pileux, qui vont s’altérer et ralentir ainsi la repousse. Il est également possible d’utiliser cette technique pour traiter certaines tâches et imperfections qui apparaissent sur l’épiderme.

L’épilation à lumière pulsée a l’avantage d’être favorable dès la première séance et indolore, ce qui la rend ces derniers temps très répandue. En plus, elle convient pour une pratique chez les dermatologues, les esthéticiennes ou à domicile. Malgré sa performance, cette méthode subit bon nombre de rumeurs à propos de ses dangers. Elle peut être sans risque mais loin des effets indésirables.

Les effets indésirables générés par la lumière pulsée

L’épilation à la lumière pulsée permet de s’épiler sans ces horribles mouvements secs d’arrachement. Elle attire depuis quelques années plusieurs adeptes. Au début, cette technique est réservée aux professionnels dans le domaine. Mais, elle s’est évoluée et propose des appareils dédiés au grand public. Pourtant, l’usage de ceux-ci risque de générer des effets indésirables voire néfastes pour la santé.

Entre autres, l’épilation à la lumière pulsée peut occasionner des petits désagréments tels que des sensations de brûlure, des douleurs, des rougeurs, des dépigmentations, des cloques ou encore des croûtes. Dans des cas plus délicats, l’on note les troubles de la pigmentation. Si la méthode est mal pratiquée, les flashs de très forte intensité peuvent endommager les yeux, en détruisant de manière irréversible les cellules de la rétine. Malgré la présence de ces éventuels dangers, ils sont peu nombreux et disparaissent en prenant quelques mesures de précaution.

Comment éviter les risques ?

Pour éviter les dangers liés à l’épilation à lumière pulsée, il est fortement recommandé de manier avec précaution l’appareil. Son utilisation nécessite des connaissances médicales afin de prévenir l’apparition des effets indésirables. Entre autres, elle entraine des brûlures importantes ou des hyperpigmentations au niveau de la peau au cas où les réglages ne correspondent pas à la couleur de peau et à la nature des poils.

La lumière ne doit pas être dirigée sur les zones sensibles, notamment les grains de beauté, les tatouages, les cicatrices et autres lésions ou maladies cutanées. Il faut prendre en compte également des hormones, sous peine de stimuler davantage la pousse des poils. Les fabricants ont intérêt aussi à bien informer les utilisateurs sur les contre-indications comme la prise de médicaments anticoagulants ou photo-sensibilisants, l’application de produits cosmétiques au niveau de la zone épilée, l’exposition aux rayons UV naturels ou artificiels, etc.

Pour éliminer les poils disgracieux, le marché actuel abonde en matériels de plus en plus performants. L’épilation à lumière pulsée fait partie des méthodes innovantes, modernes et efficaces, qui viennent de sortir récemment. Elle consiste à enlever la pilosité dans différentes zones du corps par effet thermique. L’appareil produit de la chaleur pour détruire les…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.